Charles et Paul Géniaux : « La photographie, un destin »

Exposition   du 18 Octobre 2019 au 26 Avril 2020  aux Champs Libres.

https://www.musee-bretagne.fr/expositions-et-evenements/charles-et-paul-geniaux/

Dossier de presse :

https://www.musee-bretagne.fr/fileadmin/Champs_Libres/Documents/Document_en_PDF/Dossier_de_presse/20192020/DP-Charles%26PaulGeniaux.pdf

 

 

 

 

 

 

 

Le musée de Bretagne met à l’honneur deux photographes, Paul et Charles Géniaux, dont les clichés ont été largement diffusés à leur époque (fin du 19e – premier quart du 20e siècle).

Frères dans la vie et frères en photographie, ils se lancent dans l’aventure photographique ensemble : ils créent un atelier de collographie à Rennes, lancent une revue consacrée à la littérature et à la photographie en Bretagne, organisent des expositions, publient dans la presse. En 1898, ils sont à Paris propriétaires d’un studio photographique.

Levitra assouplit les muscles et favorise l’érection. Cependant, l’érection ne sera pas possible sans stimulation sexuelle(levitramagica.com/). Beaucoup d’hommes qui demandent Levitra sans ordonnance ne savent pas comment prendre leurs médicaments correctement.

Précurseurs dans ce que l’on pourrait appeler la photographie de reportage, les deux frères, rennais d’origine, ont ainsi laissé un important fonds photographique. En partie conservé par leur famille, mais aussi par le musée de Bretagne, le MuCEM, le musée d’Orsay, le musée Carnavalet, le musée des arts décoratifs, etc., leur production est rassemblée pour la première fois dans cette exposition. À cette occasion, des images inédites sont dévoilées au public.

L’œuvre de ces deux personnalités complémentaires est ici mise en lumière permettant de comprendre le point de vue des photographes et leurs choix esthétiques (cadrage, sujets) mais aussi de se questionner sur le devenir des œuvres. Le musée de Bretagne qui mène depuis plusieurs années un important travail de numérisation, d’inventaire et de valorisation de ses fonds photographiques, retrace l’histoire des frères tombés dans l’oubli. C’est toute la question de la postérité qui se pose et avec elle celle de la transmission et des conditions qui font qu’une œuvre artistique reste ou non dans la mémoire.