Les expos & les publications

Expo : Emulsions – exposition de cyanotypes – Avril 2017 – Rennes

Emulsions – exposition de cyanotypes

Vernissage le jeudi 27 avril 18h à l’hôtel Pasteur Rennes

Salon : XXème Salon du « Photographe d’Antan » – 26 mars 2017 – Mordelles

XXème Salon du « Photographe d’Antan » de Mordelles

Le prochain salon du Photographe d’Antan de Mordelles aura lieu le dimanche 26 mars 2017 à Mordelles (35310), salle de la Biardais.

Cette année pour la XXème édition du salon,nous allons réaliser une exposition pour montrer le « Salon du Photographe » tel qu’il était dans l’ancien temps lorsqu’il fallait faire des portraits de famille avec des moyens qui semblent aujourd’hui si simples. Ce sera l’occasion de focaliser sur le « Portrait ».

Le salon 2016 fut un réel succès. Le public et les exposants étaient toujours au rendez-vous comme d’habitude.

Comme par le passé, le bénéfice du salon est reversé au financement des « Chiens Guides d’Aveugles » et un soutien à l’Autisme.

 

Source : Objectif Ouest

Expo : club OBJECTIF 35135 – les 25 et 26 mars 2017 – Chantepie

Expo du club OBJECTIF 35135

A chacun son thème

Samedi 25 et dimanche 26 mars 2016

10h – 12h30 et 14h – 18h

Salle des Marelles, sous la Mairie

Chantepie

 

Source : site Objectif35135

Expo : 90 Nuances de gris – du 6 au 24 mars 2017 – Pacé

nuances-gris (1)90 Nuances de gris

Les clubs photo de la MJC de Pacé, d’Acigné (Imag’in Acigné) et de Vezin le Coquet exposent 90 photos noir & blanc dans la nouvelle salle d’exposition de l’Espace le Goffic (à Pacé), la Galerie.
Venez découvrir les photos du 6 au 24 mars !
Vernissage le vendredi 17 mars à partir de 18:30.

Expo 2017 : 1er week-end

Expo « en mouvement » – 1er week-end

Environ 200 visiteurs le samedi et 250 le dimanche.

_0013807 (Small) _0013815 (Small)

 

Expo : EXPO PHOTO ALÉATOIRE « NANTES, » – Aléa Club

EXPO PHOTO ALÉATOIRE « NANTES, »

Du 13 février au 13 mars 2016

Tous les mercredis, samedis et dimanches

(sauf le samedi 20 février)

Entrée libre de 14h à 18h

La Cale 2 Créateurs

Parc des Chantiers – Île de Nantes au pied de la grue Titan jaune

Cette exposition sur le thème de « Nantes, » est le reflet d’une photographie à la fois aléatoire et alternative, qui se condense dans un néologisme : « alternatoire ».

 Elle regroupe des images issues de la photographie argentique traditionnelle, photo instantanée, lomographie, etc., ainsi que de techniques anciennes : sténopé, cyanotype, collodion, etc.

 Une autre photographie existe, riche de cent ans d’histoire : une passion éminemment contemporaine qui suscite un véritable engouement pour une technique simple et magique.

 De nombreuses activités auront lieu sur le lieu d’exposition : prise de vue au sténopé, tirage cyanotype, laboratoire noir et blanc, etc. Entrée libre les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 18h.

Source : site Aléa Club

Exposition : ÉLÉMENTS – club Imag’in Acigné – 17/12/2016 au 08/01/2017 – Acigné

Exposition ÉLÉMENTS | 2016-2017

Exposition annuelle du club photo d’Acigné Imag’in

Cette année les membres du club ont travaillé sur le thème « Éléments ».

L’exposition a lieu du 17/12 au 08/01 salle Annie Brown.

Entrée libre, ouverture aux horaires de la médiathèque.

 

Source : Imag’in

Expo : Burke + Norfolk – Photographs from the War in Afghanistan – du 10 novembre 2016 au 11 janvier 2017 – Le Carré d’Art

« Burke + Norfolk – Photographs from the War in Afghanistan » – Photographies John Burke et Simon Norfolk

Galerie Le Carré d’Art

Du 10 novembre 2016 au 11 janvier 2017 / Vernissage jeudi 10 novembre

 

John Burke était un photographe de guerre irlandais dont les nombreuses images de la seconde guerre anglo-afghane (1878-1880) constituent un témoignage extraordinaire, malheureusement méconnu.

Grâce à la technique du collodion humide, extrêmement contraignante (prises de vues sur plaques de verre à l’aide de lourdes chambres photographiques), il a enregistré des dizaines de paysages, de champs de bataille, de sites archéologiques, de scènes de rue, ainsi que de nombreux portraits d’officiers britanniques, de dignitaires et de civils afghans.

Il s’agit du tout premier “reportage” réalisé en Afghanistan.

Connu pour ses images réalisées dans des lieux marqués par la guerre, et suite à la publication du livre Afghanistan : Chronotopia en 2011, l’artiste anglais Simon Norfolk décide de retourner à Kaboul, pour la première fois depuis dix ans, dans le but de suivre les traces de John Burke.

Loin de re-photographier des espaces déjà parcourus, le projet de Norfolk s’attache davantage à identifier des équivalents contemporains, en travaillant à partir du regard de Burke. Le parallèle effectué entre les travaux des deux photographes décortique ainsi le phénomène guerrier, omniprésent depuis plus d’un siècle dans ce pays.

Le projet se présente ainsi comme une collaboration artistique entre John Burke et Simon Norfolk à 130 ans d’intervalle.

 

Galerie Le Carré d’Art

Centre Culturel Pôle Sud

1 rue de la Conterie

Chartres de Bretagne

http://www.galerielecarredart.fr

 

Source : Le Carré d’Art

Expo : Naissance d’une ligne – Gérard Reillon – du 4 novembre au 17 décembre 2016 – Châteaugiron

Naissance d’une ligne

Naissance d’une ligne

Gérard Reillon

du 4 novembre au 17 décembre 2016

Les Halles (médiathèque), Châteaugiron

 

Gérard Reillon, membre du Photo Club du Pays de Châteaugiron, invite à découvrir à travers ses photographies 5 années de travaux de construction de la voie nouvelle TGV… travaux qui marqueront l’histoire de la Bretagne.

[Doc] Robert Doisneau : le révolté du merveilleux – Arte – dimanche 23 octobre 2016 22h50

Robert Doisneau : le révolté du merveilleux

Arte 23/10/2016 22h50

La vie (intime) et l’oeuvre d’un des maîtres français de la photographie, par sa petite-fille. Un regard tendre et humaniste, comme l’était Robert Doisneau.

« Une lutte vaine. Une lutte perdue d’avance avec le temps qui file. » C’est souvent sans grandiloquence, avec des mots simples, que Robert Doisneau parlait de la photographie, lui qui ne se voyait ni comme un auteur ni comme un artiste. Cet infatigable arpenteur des bitumes banlieusards, disparu en 1994, fut en tout point remarquable par la modestie d’une démarche circonscrite aux petites gens et aux scènes du quotidien. Grâce à ce (faux) naturalisme, qu’il teinta de merveilleux, il toucha ainsi à l’universel pour figurer au panthéon de la photographie humaniste, parmi ses congénères Édouard Boubat, Willy Ronis ou Henri Cartier-Bresson.

Portrait décadré

Réalisé par sa petite-fille Clémentine Deroudille, Le révolté du merveilleux affine le portrait de celui qui a tant façonné l’imagerie nationale : son Baiser de l’hôtel de ville, aussi célèbre que la tour Eiffel ? Au fil de photographies inédites, d’archives vidéo, ainsi que d’entretiens avec ses amis et complices de toujours, de Daniel Pennac à Sabine Azéma, on surprend un Doisneau intime, « curieux, désobéissant et patient comme un pêcheur à la ligne », comme il se définissait lui-même. Le film retrace le parcours de cet ancien photographe officiel des usines Renault, mais dévoile surtout certaines facettes méconnues de son travail (l’amour de la couleur, ses reportages à l’étranger) ou de sa personnalité, comme la peur de la foule. Un regard affectueux et très documenté sur ce pourvoyeur de bonheur pour tous.

 

Source : Arte