https://www.fracbretagne.fr/wp-content/uploads/2020/06/Frac-Bretagne-Journal-de-lexposition-Parrathon-une-r%C3%A9trospective-de-Martin-Parr.pdf



Intitulée Parrathon, cette rétrospective de l’iconique photographe anglais retrace la carrière de l’artiste du milieu des années 1970 à aujourd’hui, à travers 14 séries emblématiques.

Au total, ce sont près de 500 images qui attendent le public au Frac Bretagne et dans le Parc du Thabor à Rennes.


Comptant aujourd’hui parmi les photographes les plus célèbres au monde, sans conteste un des regards les plus espiègles de la photographie actuelle, Martin Parr est le « chroniqueur de notre temps » d’après Thomas Weski, spécialiste international de la photographie contemporaine et biographe officiel de l’artiste.

Ses images colorées et décalées, pleine de dérision et d’ironie, semblent, à première vue, exagérées voire grotesques. Les motifs qu’il choisit sont étranges, les couleurs criardes et les perspectives inhabituelles.

Tourisme de masse, loisirs de classes ou objets du quotidien glanés autour du monde, les sujets de ses images nous montrent de façon pénétrante comment nous vivons, comment nous nous présentons aux autres, et ce que nous valorisons.


Le Frac Bretagne présente la première mondiale de la rétrospective Parrathon conçue par l’artiste et produite avec l’agence Magnum Photos en collaboration avec Fovearts. Celle-ci réunit ses obsessions, son goût du kitsch, son attirance pour la surabondance, son regard intuitif et critique sur notre société sans jugement de valeur, mais marqué de son goût très anglais pour le sous-entendu ironique.


Télécharger le journal d’exposition
Télécharger le livret-jeux


Frac Bretagne, Rennes Du mardi au dimanche de 12h à 19h 3€ tarif plein/2€ tarif réduit Gratuit pour les moins de 26 ans

Prolongation jusqu'au 30 Août 2020

Le musée de Bretagne met à l’honneur deux photographes, Paul et Charles Géniaux, dont les clichés ont été largement diffusés à leur époque (fin du 19e – premier quart du 20e siècle). 

Frères dans la vie et frères en photographie, ils se lancent dans l'aventure photographique ensemble : ils créent un atelier de collographie à Rennes, lancent une revue consacrée à la littérature et à la photographie en Bretagne, organisent des expositions, publient dans la presse. En 1898, ils sont à Paris propriétaires d'un studio photographique.

Précurseurs dans ce que l’on pourrait appeler la photographie de reportage, les deux frères, rennais d’origine, ont ainsi laissé un important fonds photographique. En partie conservé par leur famille, mais aussi par le musée de Bretagne, le MuCEM, le musée d'Orsay, le musée Carnavalet, le musée des arts décoratifs, etc., leur production est rassemblée pour la première fois dans cette exposition. À cette occasion, des images inédites sont dévoilées au public.

L’œuvre de ces deux personnalités complémentaires est ici mise en lumière permettant de comprendre le point de vue des photographes et leurs choix esthétiques (cadrage, sujets) mais aussi de se questionner sur le devenir des œuvres. Le musée de Bretagne qui mène depuis plusieurs années un important travail de numérisation, d’inventaire et de valorisation de ses fonds photographiques, retrace l’histoire des frères tombés dans l’oubli. C’est toute la question de la postérité qui se pose et avec elle celle de la transmission et des conditions qui font qu’une œuvre artistique reste ou non dans la mémoire.

(Charles et Paul Géniaux, vers 1894. Collection particulière)


© Photogiron - Août  2020

Toutes les photos de ce site sont soumises aux droits d'auteur